mardi 9 juin 2009

Résumé du ressenti de ma journée...


L'image parle d'elle même...

10 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Ah ! s'envoler.... Certains jours, on regrette d'être un primate évolué au sein d'une "civilisation", hein ?

Philippe a dit…

Regardais-tu vers l'Orient ?

Bluebird a dit…

Je pense comprendre, oui. Parfaitement, même.
Je t'embrasse fort.

L'oiseau

Françoise a dit…

Moi aussi, je pense comprendre, Kat.
Aussi, je te fais un doux câlin.
Je t'embrasse fort, petite soeur...

Kat Imini a dit…

Oui Anne des ocreries, on regrette surtout de ne pas oser s'envoler, de ne pas se laisser pousser les ailes...

Kat Imini a dit…

Sourire Philippe, je n'ai pas fait attention, je ne voyais pas le bout du tunnel, était-il à l'Ouest, moi un peu (sourire), ouà l'Est... ?

Kat Imini a dit…

Je sais que tu comprends parfaitement ce ressenti Thierry, après les raisons sont personnelles, et donc différentes, mais je sais que tu comprends. Je t'embrasse fort.

Kat Imini a dit…

Je te souris simplement Françoise, tu comprendras aussi, je t'embrasse très fort, merci.

Karl Chaboum a dit…

Tapis rouge ?
Chaîne de montage ?
Pont d'Avignon ?
L'oiseau n'en a cure,
sans cervelle, que l'instant présent.

L'homme aimerait être oiseau
mais conserver son cerveau.
Ce serait catastrophes,
embouteillages.

Oiseau: reste un oiseau.
Homme: tu ne peux "rester".
Va donc où bon te semble,
quitte à y laisser quelques plumes.

Kat Imini a dit…

Beau message Karl, que je vais très mal résumer, car le faire c'est déjà l'amputer : vis ce que tu as à vivre en étant ce que tu es, arrêtes de rêver, vis... (une citation dont je ne connais pas l'auteur : il vaut mieux vivre ses rêves que de rêver sa vie).