samedi 6 juin 2009

Comme une suite...


www.altphotos.com

Comme une suite…
(Juste une parenthèse,
Deux plutôt,
L’une qui ouvre,
L’autre qui ferme…
Cette petite fille
Me ressemble beaucoup
Quand j’étais moi aussi petite,
Je ne suis toujours pas grande
Mais elle me parle encore).
Vous souvenez-vous d'Elle ?
Elle a perdu son violon,
Son archet…
Les a-t-elle perdus
Ou abandonnés… ?
Elle a perdu aussi ses couleurs…
Est-ce volontaire ou subi ?
A-t-elle « décroché » volontairement
Ou l’a-t-on abandonnée,
Jetée dehors ?
Elle y était déjà…

www.altphotos.com

Elle a décidé de se prendre en mains,
De «s’embrasser »
De goûter au vent,
De rire comme une enfant,
De compter sur elle,
Elle en rie de bonheur
Un bonheur simple…
Celui de se laisser vivre…

8 commentaires:

Bluebird a dit…

Pourquoi est-ce que je trouve qu'elle est triste, ton histoire, Kat ?

Je t'embrasse fort
Thierry

Jorge a dit…

Je te revois, Kat, petite et un peu désemparée, non que je t'aie connu mais j'ai lu, et je comprends ce que tu ressens.
j'ai raconté pour toi l'histoire de l'architecte...
bonne soirée !

Kat Imini a dit…

Bluebird, peut être parce qu'elle l'est un peu au début, mais elle continue plutôt bien non ? Je t'embrasse fort aussi Thierry.

Kat Imini a dit…

Merci Jorge, c'est touchant tes mots "je te revois", c'est ça aussi la compréhension et l'amitié.

anne des ocreries a dit…

Des photographies comme j'aurais aimé en prendre...et j'aime tes mots sur ces images ;j'ai le coeur en écho, je ne sais pas bien dire - écoutes, dans mon silence, l'émotion que je tais. Merci.

Françoise a dit…

Oui ! et elle a bien raison, cette jolie petite fille, Kat !

Passe un bon dimanche, ma douce.
Je te fais de très très gros bisous.

Kat Imini a dit…

"écoutes, dans mon silence, l'émotion que je tais", je l'entends, si bien, aussi bien qu'avec Paul ou ton piano, tu as le don de l'émotion à mots couverts, chapeau bas et oeil rosée du matin.

Kat Imini a dit…

Françoise, je prends tout le dynamisme de tes points d'exclamation et je l'engrange. Je t'embrasse très fort ma Douce Aussi.