vendredi 9 avril 2010

Sourire à Sophie...

Photos de Mauritanie : Sophie B.

Cet épisode mauritanien
Va se terminer…
Porte ou fenêtre…
Je n’en sais rien,
Ouverture
C’est sûr,
Protégée d’un volet
Fermée de l’extérieur…
J’aime ce verrou
Pour lequel
La main sert de clé…
J’aime ce bois qui se fait cuir,
L’Homme qui l’a façonné si bien
Qu’il semble jouer
A se coller aux murs qui l’entourent…
J’aime cette couleur ambrée
Comme une peau
Tannée par le soleil…
Sablée par le vent des tempêtes.
J’aime le regard de cette enfant
Qui dit tout sans ne rien dire…

Elle sourit…
A Sophie…

8 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Comme la vie sait se faire belle, lorsqu'on lui sourit....:)
Bises ma Kat, et encore une semaine de tirée !

Jorge a dit…

Superbe texte et magnifiques images

The Bluebird a dit…

Je ne saurais dire mieux que mes deux compères. Je t'embrasse fort, Kat.
Thierry

une libellule a dit…

je partage aussi ces avis précédents...
des photos où on retrouve les volets clos mais plus zen cette fois-ci ! c'est vrai que c'est surprenant (pour une européenne) que le verrou soit à l'extérieur, cela doit avoir un sens more-itanien.
bises

Hubert a dit…

Merci Kate pour ces belles images de Mauritanie, enjolivées de tes émotions, joliment traduites par tes mots, nous n'en prendrons jamais l'habitude...

jeff a dit…

J'adore cette porte, ce volet...
Je n'ai jamais su pourquoi, mais je suis un "fan" de ce qui représente des ouvertures...!
Et puis celles-ci sont splendides ! On voit que IKEA est passé par là ! Mais pour quoi je dis ça moi ?... ça va pas non ?...(8[
Maintenant que tu m'as bien donné envie de partir dans un sud de désert, comme la Mauritanie par exemple, qui est-ce qui paie le voyage ?...:)

Bises Kat'
A plus...:)

Josiane57 a dit…

Je découvre là un blog très attachant; je reviendrai :)
Bon dimanche.

Kat Imini a dit…

Anne, c'est vrai que comme le soleil un sourire peut tout changer. Bises ma belle, à bientôt.

Jorge, merci pour le texte, tes compliments me touchent toujours, pour les photos je transmets à Sophie. Je t'embrasse.

The bluebird, facile ! Sourire, je plaisante, je t'embrasse fort aussi.

Une libellule, les volets, les portes, les fenêtres, finalement tout ceci parle d'ouverture, fermés de l'extérieur, ils semblent plus accueillants, bises à toi.

Hubert, c'est bien de ne pas prendre l'habitude, elle finit souvent par l'ennui. Pour ces photos je n'y suis pour rien, quant aux tiennes, elles te doivent beaucoup.

Jeff, c'est drôle quand je te lis écrivant "mais pour quoi je dis ça moi ?... " je te vois et je souris. Pour le voyage, on pourrait ouvrir une souscription, "je veux voir le désert !!!!", ça devrait pouvoir se faire, non ? Dis oui ! Bises Jeff, à plus.

Josiane57, merci, bienvenue ici, la porte (encore une)est grande ouverte. A bientôt.