jeudi 1 avril 2010

Des arbres qui marchent...

Merci à Sophie B.
pour ses magnifiques photos

Des arbres qui marchent...
En Mauritanie...
La sécheresse du sol
Les force-t-elle à chercher le ciel... ?
Attendent-ils tellement la pluie
Qu'ils l'implorent ?...

Un peu plus loin,
Il en est un qui n'a pas bronché.
Mais la clairière immense
Dans laquelle ils sont parsemés
En encourage d'autres
A marcher pour se regrouper...

Etonnante nature...
Incroyable même...

Celui-ci se joue d'avance
D'obstacles inattendus...
Grandir
Pour ne pas mourir...
S'adapter
Pour mieux résister...

8 commentaires:

Françoise a dit…

Ah dis donc ! Qu'est-ce qu'elles sont étonnantes et belles ces photos ! Ces arbres, on dirait des personnages ! Mais ils ont bien la vie en eux, alors... et de plus, il savent s'adapter pour résister, pour ne pas mourir, comme tu le dis, ils sont bien dotés d'une certaine intelligence, non ? (sourire)

Bonne fin de semaine, Kat, et à très bientôt. Je m'éloigne de la toile durant une quinzaine de jours... pour mieux revenir, et surtout revenir en pleine forme ! Ces dernières semaines ont été très fatigantes, boulot trop de boulot... ;-)
Je t'embrasse très fort, ma douce amie.

Françoise a dit…

Je voulais dire : "beaucoup trop de boulot"...
tu vois, je suis vraiment fatiguée... (sourire)

Anonyme a dit…

Le vent leur a créé des jambes, en dérobant le sable de leur sol natal ; ils émigrent.
tunfl

Hubert a dit…

Rester debout...

Jorge a dit…

marchent-ils vraiment, comme en Polynésie ?
On le dirait presque à les voir...

anne des ocreries a dit…

Oh ! des Ents ! Je savais bien que ça existait ! :)
Ce n'est qu'en marche que nous avançons, c'est un truisme de le redire, mais comme il est fréquent d'oublier ce qu'on a sous le nez, répétons-le !
Bises ma Kat, faut aller balader tes racines sous le ciel bleu toi aussi !

The Bluebird a dit…

Anne m'a coupé l'herbe sous les pieds : des Ents ! C'est donc là que sont passé les Ents-femmes.
Très bel article, Kat. Je t'embrasse fort.
Thierry

Kat Imini a dit…

Françoise, tu as vu ça ! C'est incroyable. Depuis le temps que je me dis que je dois aller voir le désert, il faudra bien que je réalise ce voeu. Je te souhaite, avec un peu de retard, tu es déjà partie, un très belle quinzaine, reposes toi, profites et reviens nous en pleine forme, le mois de mai se rapproche ! Sourire. Je t'embrasse très fort.

Tunfl : Oui sans doute que le vent n'y est pas pour rien, cependant sur une des photos, des arbres au loin semblent bien ancrés. Et puis, il me plait de penser que ces arbres marchent, sourire.

Oui Hubert, rester debout contre vents et marées (de sable).

Jorge, heureuse de te relire ici, je ne peux rien te garantir sur ce phénomène, mais j'aime à le croire.

Anne, je vais penser effectivement à aller balader mes racines sous le ciel bleu, sourire, bises à toi.

Merci Thierry, cela fait du bien de te retrouver. Je t'embrasse fort.