dimanche 4 avril 2010

Calligraphie naturelle...

Photos de Mauritanie : Sophie B.

Calligraphie naturelle…
Le vent écrit sur le sable,
Creuse des sillons…
Chaque orientation
A son importance,
L’onde de l’air
S’insinue…
Traçant des œuvres
Ephémères
Effets mer…

Le sable frissonne
Et nous fait frissonner…
Ses grains de quartz
Ont la faculté
De nous laisser voir
Le grain de l’air…
L’impalpable visible…
Les dunes tracent la carte,
A plus grande échelle,
De courants d’air…

7 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Totalement magique ! Invite à la contemplation....

moments égarés a dit…

J'aime bien l'asymétrie de ces sillons africains qui contrastent avec ceux si ordonnés des jardins secs japonais... des sillons qui parlent de Cultures...

Owen a dit…

Fabuleux cette série de traces dans le sable, de quoi rever profondement...

Hubert a dit…

Bonjour Kat,
Le Petit Prince n'est pas loin...il ne devrait pas tarder...

une libellule a dit…

les traces des courants d'air, c'est beau comme image (visuelle et poétique). J'aime aussi beaucoup les traces des courants d'eau sur les grains de sable légèrement recouverts d'une fine lame d'eau qui vibre, faudrait que je trouve un moyen de t'envoyer une image, tu trouverais sans doute des jolis mots à mettre dessus. comme fond sonore, j'ai choisi Ludovico Einaudi, son album "la Onde". douce soirée

jeff a dit…

J'adore ces photos de sable et de "traces" naturelles, langage de l'air et du sable...:)
Tes photos... mais où donc les as-tu prises que ça me donne un peu envie de partir loin loin loin...:)
J'ai des envies de désert ( pas de dessert ! ) à la vision de ces images ! ! !
Je me verrais bien dans le grand sud du Maroc, vers Tata, entrain de me ballader et étudier la calligraphie naturelle de plus près ! Mais, hélas, c'est du var que je t'envoies ces quelques mots et pas de... là-bas ! ( soupir ! )

Bises Kat'
A bientôt...:)

Kat Imini a dit…

Tu as vu ça Anne, c'est magique oui tu as trouvé le bon mot, comme d'hab, sourire. Il faut, je sais tu vas me dire, arrêtes de dire et fais, je disais donc il faut que j'aille un jour rencontrer le désert !

Moments égarés, Luc, les cultures tracent leurs sillons peut être dans ceux de la nature, serions-nous encore un peu liés à elle ? Je l'espère. Je t'embrasse aussi, heureuse de te lire ici.

Owen, merci de passer ici, je te lis surtout chez Jeff, je viens parfois aussi sur la pointe des pieds dans ton monde de belles images. A bientôt.

Hubert, oui le Petit Prince, le mouton, le renard, ils sont tous là à nous attendre, laissons les parler.

Une libellule, j'imagine bien ce dont tu parles, la surface qui frissonne, la forme qui n'enlève rien au fond. Tu peux m'envoyer une image sur l'adresse mail qui est indiquée. A très bientôt.

Jeff, ces photos sont magnifiques mais ne sont pas de moi, c'est une voyageuse amie qui m'a autorisée à les "interpréter", regardes juste au dessous de la photo c'est indiqué, sourire, photos de Mauritanie. Chez toi, je m'émerveille tous les jours, au sud un peu, ou au plus sud, au Maroc, tes photos sont superbes, un oeil averti, même quand tu nous montres des pissenlits, que moi aussi j'ai pris un instant pour des tournesols, j'avoue. Merci pour tes mots du Var, la nature y est très belle aussi, les petits bonheurs, comme les petits ruisseaux, font de grands bonheurs. Bises Jeff, à bientôt.