lundi 31 août 2009

En presque noir et blanc...

En presque noir et blanc,
Pour tenter de replonger
A l'époque,
Où l'eau n'était pas courante...
Je connaissais les étendages de linge
Qui surplombent le rues
Et que l'on ramène à la maison
Par un jeu de cordes.
Je n'avais jamais vu
Le stratagème inventé
Pour aller au puits
Sans bouger...

En quelque sorte,
L'eau du bas...
En haut...

11 commentaires:

anne des ocreries a dit…

En noir et blanc je ne sais plus situer, c'est toujours l'Italie ?
C'est beau !

Anonyme a dit…

Belles photos surprenantes de l'ancien temps. On vois encore le linge en couleurs dans le sud, par contre je n'avais jamais vu de château d'eau en ville.
T'embrasse Kat'

Jorge a dit…

je n'ai pas tout compris, et pourtant c'est moi qui fais ma lessive..

Bluebird a dit…

quoi pas un château d'eau en ville, les romains construisaient bien des aqueducs.
Je t'embrasse, Kat
L'oiseau

Françoise a dit…

Bonsoir Kat,
Me voici de retour sur la toile. Je viens de regarder toutes tes si jolies photos. Tu aimes l'Italie, ou je me trompe ?... sourire
J'aime les photos en noir et blanc. Elles donnent une autre âme à certaines photos.
Belle fin de soirée à toi, et à bientôt.
Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Toujours Vérone oui Anne, je ne voulais pas donner l'impression de faire du sur place, sourire, bises sur tes joues.

Kat Imini a dit…

Anonyme, le noir et blanc ramène à un autre temps. J'ai la sensation, en lisant les commentaires, que mes images et mes mots n'ont pas été assez explicites... Ce n'est pas un château d'eau, c'est un puits... T'embrasse aussi.

Kat Imini a dit…

Jorge, je n'ai pas été très claire apparemment... En fait, comme je le dis plus haut, c'est un puits en pleine ville. Des étages des immeubles de la rue partent des cables sans doute avec des seaux au bout qui permettaient aux habitants de remonter l'eau dans les étages... Voilà... Je n'avais jamais vu ça jusque là.

Kat Imini a dit…

Moi aussi je t'embrasse L'oiseau, fort en plus.

Kat Imini a dit…

Heureuse de te relire ici Françoise, tu m'as manqué, ici et "chez toi" aussi, j'espère que tu as bien profité de tes vacances. L'Italie est un beau pays, oui. A très bientôt, je t'embrasse.

Jorge a dit…

Ah ! ok !