samedi 14 février 2009

A pied d'oeuvre...

www.altphotos.com

Au pied du chevalet
Etendue,
Qu’attend-elle ?
Elle regarde la toile,
Sans doute,
Posée,
Exposée…
Parfait-elle la pose
Qu’elle a prise pour cette esquisse ?
Prépare-t-elle la séance de demain ?
Est-elle modèle ou peintre ?
Ou les deux ?...
Que de questions
Sans réponse…
A mes yeux,
Elle compose un autre tableau
A pied d’œuvre…

7 commentaires:

Françoise a dit…

Je n'ai pas d'inspiration, ce soir, Kat. Ou est-ce la photo ? je ne sais pas... Alors, je te fais juste un petit coucou. Bonne soirée à toi.
Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Tu m'as fait sourire Françoise, tes mots posés, ton petit coucou, merci beaucoup, bonne soirée à toi aussi, je t'embrasse.

le-barbier a dit…

Ta photo m'a fait rappeler que j'étais en panne d'inspiration ce qui explique que mon blog se retrouve en "jachère".

J'espère que le rouge qui enserre l'émouvante peintre...me fasse l'effet d'une muleta....quoi de plus exquis que d'avoir comme matador une "gisante" magnifiquement vivante.

Kat Imini a dit…

J'espère aussi, Le barbier, qu'elle te fasse l'effet d'une muleta et que tu retrouves tes mots qui manquent...

Anonyme a dit…

N'as-tu pas remarqué Kat que les yeux de cette dame passion regarde l'arrière du chevalet.
Comme tu le dis, elle est à pied d'oeuvre,modèle en attente ; la toile bientôt sera posée en équilibre et l'artiste tracera les premiers traits...

Prendriez-vous cette place dans le secret de l'atelier ? J'attendrai, la toile sera une surprise pour tous... n'est-ce pas ?

Pour épaissir le mystère, le même anonyme...

Anonyme a dit…

Kat,
Allongée languissamment au pied du chevallet est bien plus inspirant qu'au pied d'une croix, encore que...(je pense ici à l'oeuvre de Betina Rheims)
Cette position presque "serpentine" me semble plus "confortable" sur le chemin de sa "passion" que d'être mortifiée face au sol, en bure blanche, sur le marbre d'un carmel pour une autre passion dévastatrice.
AAnonyme

Kat Imini a dit…

Anonyme, non je n'avais pas remarqué qu'elle regardait l'arrière du chevalet, peut être même le peintre, qui sait ?... Une surprise pour tous cette toile encore à venir, oui certainement... Elle n'est pas mortifiée, elle est attente, volontaire, je partage votre choix de passion. Quant au mystère de votre anonymat, oui il s'épaissit.