jeudi 26 juin 2008

Chariot d'or...

Maddy est partie ce matin,
En plein été,
A l’automne, presque hiver de sa vie.
Depuis, je pleure souvent,
Mais je remplis aussi le chariot d’or,
Ces feuilles au sol,
Symboles de tous les souvenirs partagés.
Je revois des sourires complices,
J’entends nos conversations,
Nos confidences échangées.
Tout l’amour qu’elle me disait
En mots ou en regards,
Je l’entends chanter,
Parler de ses musiciens classiques préférés.
Le chariot ne sera pas assez grand…

12 commentaires:

Marie a dit…

Et moi je pense a toi bien fort.

empreinte a dit…

Nous sommes avec vous en ces temps difficiles.

PS: Nous savons toujours quand vous êtes passée chez nous, au parfum de vos mots.

faramineux a dit…

Bien sûr il y a les guerres d'Irlande
Et les peuplades sans musique
Bien sûr tout ce manque de tendres
Il n'y a plus d'Amérique

Bien sûr l'argent n'a pas d'odeur
Mais pas d'odeur me monte au nez
Bien sûr on marche sur les fleurs
Mais voir un ami pleurer!

Bien sûr il y a nos défaites
Et puis la mort qui est tout au bout
Nos corps inclinent déjà la tête
Étonnés d'être encore debout

Bien sûr les femmes infidèles
Et les oiseaux assassinés
Bien sûr nos cœurs perdent leurs ailes
Mais mais voir un ami pleurer!

Bien sûr ces villes épuisées
Par ces enfants de cinquante ans
Notre impuissance à les aider
Et nos amours qui ont mal aux dents

Bien sûr le temps qui va trop vite
Ces métro remplis de noyés
La vérité qui nous évite
Mais voir un ami pleurer!

Bien sûr nos miroirs sont intègres
Ni le courage d'être juifs
Ni l'élégance d'être nègres
On se croit mèche on n'est que suif

Et tous ces hommes qui sont nos frères
Tellement qu'on n'est plus étonnés
Que par amour ils nous lacèrent
Mais voir un ami pleurer!
Jacques Brel, 1977

Anonyme a dit…

Une pensée tout en tendresse

Kat Imini a dit…

Marie,je l'ai bien perçue ta pensée forte, je t'embrasse fort aussi.

Kat Imini a dit…

Merci Empreinte de vos présences, merci aussi de sentir le parfum de mes mots.

Kat Imini a dit…

Très beau texte, ami Faramineux merci sincèrement.

Kat Imini a dit…

Une pensée tout en tendresse même Anonyme que j'accepte et savoure.

Anonyme a dit…

J'aimerais, moi aussi, vous tendre la main, pour partager ce qui ne peut l'être, pour dire cette faiblesse qui nous fait et devrait nous rapprocher.
En passant.

Kat Imini a dit…

En passant, celà fait longtemps que vous m'avez tendu vos deux mains même, et que notre sensibilité commune a pu en faire quatre. Je vous embrasse et vous remercie sincèrement.

Françoise a dit…

Je ne passe que ce soir, Kat Imini, mais reçois toute mon affection dans ce moment difficile.
Je pense très fort à toi.
Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Françoise merci, ta pensée me touche, je t'embrasse affectueusement.