vendredi 13 août 2010

L'Istrie et un aperçu de proximité de sa faune...

Vraiment un aperçu,
Les sauterelles étaient,
En revanche,
Omniprésentes,
Dedans et dehors,
Elles ont fini par m'apprivoiser...
Les mouettes et autres espèces
D'oiseaux de mer...
Le gros scarabé,
Qui se jetait dans les escaliers,
Pour descendre plus vite,
Un bruit creux
A l'atterrissage,
Et des traces sur sa carapace...

Des libellules rouge carmin,
Très belles...
D'autres insectes,
Que je ne connais pas,
Mais qui ne manquaient pas de grâce
Dans leur robe nacrée...
Ce papillon,
Etonnant,
Tel un crucifié...
Une bête à bon Dieu,
Que j'ai "sauvée" d'une noyade prochaine...
Qui s'est ensuite séchée au soleil...
Il ne manque que les cinq scorpions,
Bien noirs,
Trouvés dans la maison,
Je n'ai pas osé les photographier...
Tout ceci pour dire aussi,
Que lorsque nous prenons le temps
D'ouvrir les yeux
Il y a tant de vie à voir...

5 commentaires:

anne des ocreries a dit…

De belles photos !
J'ai souri au "je n'ai pas osé les photographier" de l'épisode scorpions - je doute fort, ma Kat, qu'ils t'eussent sauté à la figure ! :) ils étaient si moches que ça ? (rire)

Marie a dit…

Savoir regarder, c'est savoir apprécier! Elle est belle ta nature.......Marie

Kat Imini a dit…

Merci Anne, ton sourire ne m'étonne pas sur l'épisode des scorpions, j'aurais même imaginé un fou rire ! Non pas moches, au contraire, cet animal est très artistique, sa forme esthétique, mais ma peur a eu raison de tous ces arguments...

Merci Marie, hier soir je parlais de toi, heureuse de te lire ici, je reprends demain, j'espère te croiser sinon je te téléphone dès que possible, je t'embrasse fort Tic (ou Tac, peu importe, si tu es l'un, je suis l'autre).

Hubert a dit…

A la vue de ces bébêtes, je ne peux qu'admirer ton courage, tu as vraiment vécu dangereusement durant tes vacances, heureusement, tu nous es revenue sans bobos!...
Souriresssss..............

Kat Imini a dit…

Hubert, je suis sincèrement touchée par la compassion que tu exprimes à mon égard... Sourire