lundi 23 août 2010

Après les portes, les fenêtres... L'étendage...

On lui confie ses biens
Les plus précieux...
On étale son linge
Au vu de tous...
Seul le linge sale se lave en famille,
Le propre se partage...
Par son fil, il relie...
Il se fait banderole,
Egayant les rues...
Il se fait cerf-volant,
Rejoignant le ciel...

10 commentaires:

pavillon 4 a dit…

Bonsoir , je viens de faire un bien beau voyage en Istrie , merci à bientôt

MaTinou a dit…

Re bonsoir , je viens de faire un erreur , je t'ai laissé un message avec les codes du blog de mon boulot ! Pour remettre tout à l'endroit , c'est moi Matinou qui devait t'écrire ! Désolée !Mais le contenu du commentaire c bien Matinou qui écrivait lolllll Et c'est Matinou aussi l'étourdie !
Bref à bientôt

Owen a dit…

Chouette ce reportage sur les cerfs volants !
:-)

The Bluebird a dit…

Ca, c'est une très chouette série de photos ! J'aime bien ces vieilles villes du sud où le linge sèche en travers de la rue. Vraiment magnifique.
Je t'embrasse fort, Kat.
Thierry

anne des ocreries a dit…

J'abonde avec le Piaf, c'est trop chouette ! Comme je me promène, avec toi ! :)

Hubert a dit…

Faudrait penser à rentrer ton linge Kat, je vois revenir les nuages d'hier!...Dommage c'était joli!
Je t'embrasse

Kat Imini a dit…

Bonsoir et re bonsoir MaTinou, d'abord merci pour ta visite ici, heureuse que le "voyage" en Istrie te plaise. "Grâce" à ton "erreur", j'ai pu découvrir pavillon4, c'est un bel endroit où je reviendrai, j'ai appris aussi chez toi que les arbres de la place Bellecour avaient été enlevés, je vais aller voir, c'est dommage, j'aimais beaucoup cette place, côté kiosques. Je te dis à bientôt.

Owen, sympa de passer par ici ! Je te lis chez Jeff, je vais aller faire un tour "chez toi", je suis déjà passé, mais en silence. C'est beau les cerfs-volants non ?

Merci Thierry, tu peux noter mon évolution, après les portes, les fenêtres, et là je sors prendre l'air, tout en restant fidèle à mes premiers amours, sourire. Je t'embrasse fort.

Anne, ce soir un p'tit tour dans les bois, pendant que le loup y est pas... Pas de ragondin non plus à l'horizon, sinon tu imagines, je n'aurais pas pris le temps de faire des photos... Bises ma belle.

Sourire Hubert, finalement les nuages n'ont pas amené la pluie, tant mieux ! Je t'embrasse fort.

julie70 a dit…

Italie? ou sud de France?
J'adore aussi tes expressions: seulement la linge sale se lave en famille seulement et le propre se partage.

Je me suis rappelle aussi d'autre chose appris des ma jeunesse:

"si chacun de nous mettait sa vie sur la ligne, preniez-vous la vie d'une autre avec, non seulement ses hauts mais aussi ses bas?"

Tu m'inspires toujours!

julie70 a dit…

Tout a fait ignare: c'est ou Istrie?

Kat Imini a dit…

Julie ne sois pas injuste avec toi ! Tu n'es pas ignare, avant d'y aller cet été je ne savais pas où était l'Istrie. En fait, c'est une région de Croatie, à l'est de Venise, pour te situer. Quel compliment que mes modestes mots puissent t'inspirer, j'en suis ravie. Je t'embrasse très fort.