dimanche 15 août 2010

Après la faune... la flore...

La flore que j'ai croisée,
Que j'ai eu envie de photographier...
Je ne connais pas leur nom,
Mais, finalement,
Peu m'importe...
Je ne qualifierai pas
La flore d'Istrie,
Me refusant à faire,
Comme ceux,
Qui croisant quelques personnes,
Généralisent à tout un pays...
Chacune de ces images
Me rappelle un lieu,
Un moment, un partage...
Elles ne sont pas caractéristiques d'un lieu,
Mais d'un instant,
D'une tranche de vie...
Celle qui suit,
Quelques heures ou jours plus tard,
N'aurait pas attisé ma "convoitise"...
Elles permettent malgré tout,
D'imager la diversité de paysages,
La campagne,
Les sous bois,
Les bords de mer...
Et une caractéristique importante,
Point de plage...
Des rochers...
Et même là,
Dans la rocaille,
Des fleurs...

3 commentaires:

Hubert a dit…

J'aime tes images "florales", il est vrai qu'un passage au même endroit à un moment différent, peut ou non provoquer le déclanchement, suivant notre disponibilité d'esprit et notre regard de l'instant, qui ensemble vont faire que...
A quand la séquence gastronomique?...Mes papilles s'en réjouissent déja!!!

anne des ocreries a dit…

J'aime beaucoup que ton regard se soit attaché à ce qu'on ne regarde jamais, donnant relief juste un instant à ces humbles plantes foulées sans attention....
Elles sont belles tes images, ma Kat, c'est bien de toi, ce regard-là....:)

Kat Imini a dit…

Oui Hubert, question d'instant, ici et maintenant, le regard se pose ou non, s'éclaire ou non, magique ! J'ai exaucé modestement ton voeu de séquence gastronomique. Je t'embrasse.

Anne, c'est pour moi une façon de me poser, de prendre le temps, d'ouvrir les yeux. Merci pour le compliment qui me touche beaucoup. Bises ma belle.