mercredi 29 avril 2009

Canaliser...

www.altphotos.com

Canaliser…
Ses émotions…
Ne pas les refuser,
Juste les orienter,
Les apaiser,
Les réorienter…
Apprendre à ne pas exploser…
Les émotions sont impulsives,
Instantanées,
Disproportionnées parfois…
Se laisser les sentir,
Les percevoir…
Puis, prendre un peu de recul,
Se recentrer…
La tempête casse tout parfois,
Les vagues ne font qu’effacer…
Conserver cette énergie du ressenti,
Mais l’employer,
Non pas à se détruire,
Mais à se construire
Un peu plus à chaque fois…
Canaliser pour mieux vivre…

14 commentaires:

Karl Chaboum a dit…

Un architecte voulait apporter de l'eau dans le désert.
Il entreprit un projet colossal :
construire un immense canal qui raéliserait son rêve.
Des années durant il travailla avec acharnement entouré d'une immense équipe.
Parvint à ses fins, presque.
Au bout du canal il se pencha, à l'écoute de l'eau.
Il attendit de longs jours: rien.
Désespéré, désemparé, il se retira dans le désert et mit fin à ses jours.
Quelques heures plus tard, l'eau afflua à torrent au bout de son canal...
Si des rêves nous sont chers et qu'ils ne se concrétisent pas aussi vite qu'on voudrait, pensons à l'ingénieur du désert, et continuons de prêter l'oreille à l'eau qui va venir.

Bluebird a dit…

A trop les canaliser, on risque de les tuer... Mais j'aimerais bien savoir le faire un peu car ma vie intérieure ressemble à un torrent furieux.

Je t'embrasse fort
Thierry

Nina a dit…

Je crois avoir appris
C'était pourtant mal parti
Mais il vaut mieux parfois
Etre un torrent qu'un cours d'eau tranquille

Anonyme a dit…

Si les émotions sont à l'image de l'eau de Karl, bien des canaux lacrymaux seront irrités, Chère Kat, si vous vous transformez en architecte ou plombière.

Heureusement le canal est parfois confondu avec une rigole...

Et les structures tubulaires bien que très contraignantes possèdent toujours des orifices d'entrée et de sorties... des ouvertures... si le diamètre de sortie et plus petit que le diamètre d'entrée attention à l'effet tuyère, à la nouvelle dynamisation encore plus incontrôlable...

Canalisez vos émotions, oui! si l'univers dans lequel elles s'expriment est à l'image du monde complexe, créatif, extravagant, masqué et magnifique s'étendant de part et d'autre du Grand Canal de Venise.
aNNoYme

moments égarés a dit…

À première vue...
je vous dirais: comme canalisation méfiez-vous du plomb... peu importe ce qu'il transporte... il alourdit la santé et les idées...

Kat Imini a dit…

Très belle histoire et très jolie "morale" que tu nous livres là Karl, j'en ai frissonné.

Kat Imini a dit…

Thierry, quand je disais canaliser ce n'était pas pour supprimer les émotions, les anéantir, bien au contraire. Juste les apaiser pour ne pas être submergé(e) et ne pas réagir trop impulsivement. Un peu comme l'histoire de Karl, mais laisser revenir l'eau à son rythme et s'en désaltérer. Je t'embrasse fort.

Kat Imini a dit…

Oui Nina, c'est comme tout, canaliser avec modération, sourire.

Kat Imini a dit…

aNNoYme, les canaux de Venise, quelle jolie image. Les émotions dont je parlais ne sont pas forcément très confortables, je ne parlais pas de joie, mais plutôt de tristesse ou de colère.

Kat Imini a dit…

Sourire Moments Egarés, heureuse de te relire ici, je ne souhaite pas plomber mes émotions, je vais me méfier...

Anonyme a dit…

ACCèS de ... colère ? de fièvre ? de folie ?
Tiens donc ?

Christopher Marlowe

""" La COLèRE : Je suis la colère. Je n'ai eu ni père ni mère. J'ai bondi de la gueule d'un lion quand j'étais à peine agée d'une heure ; et depuis lors je n'ai fait que courir le monde avec cette paire de rapières, me blessant moi-même quand je n'avais personne avec qui me battre. je suis née en enfer; pensez-y, car il y en aura un parmi vous qui sera mon père."""
La tragique histoire du docteur Faust, théatre anglais p381-82.

John Ruskin la bible d'Amiens traduit par M Proust:

""" La COLERE : Une femme perçant un homme d'une épée. La colère est essentiellement un vice féminin... il y a autant de crainte dans la colère qu'il y en a dans la haine """

Propos du peintre exposé en ce moment au petit Plais à Paris :
""" Les joies fécondent. les peines accouchent."""

Gaiété et tristesse
Plaisirs et peines
Joie et chagrin
Le ""mieux"" s'articule sur le ""pire""... Alain Rey

Après avoir canalisé colère et tristesse, Kat laissez couler les torrent de douceurs et les flux de gaieté...

aNNonYme

Kat Imini a dit…

aNNonYme, c'est tout ce que je me souhaite, merci pour ces citations et ce conseil.

jean-claude a dit…

Ne RIEN canaliser, le vivre à plein. Vivre sa paresse, vivre sa colère, vivre sa tristesse. Ne pas RESISTER au courant de la vie. Dire OUI à la vie quelle qu'elle soit.

Kat Imini a dit…

Jean-Claude, tu as peut être la réponse : "dire OUI à la vie", en préalable, ce qui permet de prendre les émotions autrement, comme partie d'un tout...