jeudi 26 mars 2009

Ouverture éclair...

Une boite en bois,
Qui se ferme à clef…
Un objet auquel je tiens,
Lien avec mon père…
Un tiroir
Qui s’ouvre sans sésame…
En parallèle,
Un œil ouvert,
Rond, écarquillé…
Venant compenser l’œil fermé,
L’œil trait…
Celui de droite surveille la boite à secrets…
Celui de gauche peut se reposer…
La « porte » n’est pas ouverte,
Mais ouvrable…
Un détail bouleverse ce raisonnement…
La clef…
Elle est là,
Donc elle laisse libre…
Après c’est l’intention qui compte…

8 commentaires:

Jorge a dit…

Ah combien je partage cet amour des boites anciennes qui nous viennent de nos aïeux, boîtes dépositaires de secrets ancestraux, bois fruitiers ou exotiques, magie du temps retrouvé dans ces surfaces patinées, ces grincements auxquels le temps lui-même a fini par s'habituer, je raconterai quelque jour deux ou trois de ces choses qui ne servent à rien mais perpétuent si bien la mémoire de ceux qui nous ont précédés...

Kat Imini a dit…

Jorge, je comprends ce que tu dis sur "les choses qui ne servent à rien". Servir, est-ce un but ultime, d'autant que ces choses que nous évoquons ici nous "servent" à imaginer, à sentir, à percevoir, elles nous émeuvent et cela n'a ni prix, ni besoin de justification. Je t'embrasse.

Françoise a dit…

La clé est là, oui. Après, c'est toi qui décides d'ouvrir, de découvrir peut-être, ou bien alors de laisser le tiroir fermé, avec la clé dessus, avec ses secrets, mais tout en sachant que tu peux en avoir la clé...

Belle soirée à toi, Kat.
Bisous doux du soir.

Nina a dit…

Est ce possible de ne pas y aller?
Ignorer, attendre, savoir?
Le jeu est là, avant tout est possible d'imaginer...
Après il s'agit d'y croire...

jean-claude a dit…

Merci de ta visite.
Nouvelle adresse en cliquant sur l'identifiant

Kat Imini a dit…

J'aime beaucoup ton commentaire, je l'ai perçu comme sage, il faut faire un choix et s'y tenir sereinement si possible. Je t'embrasse fort, bon week-end Françoise.

Kat Imini a dit…

C'est vrai Nina, quand on y croit, tout devient plus simple.

Kat Imini a dit…

Merci à toi Jean-Claude d'être passé par ici, ta "nouvelle adresse" c'est sympa de me l'avoir donnée, elle recèle toujours autant de belles surprises, j'aime beaucoup.