jeudi 15 septembre 2011

Les milles îles (3)

Les milles îles (3)
Une dernière fois,
Juste pour montrer aussi
Leur côté un peu sauvage...

C'est avant tout un bel endroit,
L'Homme y a rajouté son grain de sel,
Parfois fin, parfois gros...
Comme toujours,
Mais l'eau n'en est pas salée pour autant...



Les deux drapeaux sur un seul mat...
Beau symbole...
Allez, il est temps de rentrer...
Repasser ce pont "porte"...

En ne laissant sur le passage
Qu'un peu d'écume...
De celle dont parlait Boris Vian...

5 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Belle nostalgie.....Mince, c'est quand même formidable d'avoir vu cela, d'avoir vécu cela !!!

Ah, qu'on peut avoir faim de ce qui ne sera jamais pour soi !....

Kat Imini a dit…

Comme tu le dis si bien, c'est une belle nostalgie, je trouve cela formidable de l'avoir vu, de l'avoir vécu, j'en ai bien conscience et je pense que tu le sais. Après, ma nostalgie était liée au temps qui passe, où que l'on soit, c'est tout.

Françoise a dit…

Ce bleu, ce bleu, ce bleu ! qu'il est beau !!!
Cette eau, cette eau, cette eau ! qu'elle est belle !!!
J'adore ces photos, Kat. En fait, j'aime de plus en plus l'eau, moi qui ne sais pas nager... mais serait-ce une raison pour ne pas l'aimer ?... Non, bien sûr. En fait, elle me fascine...

Pas eu le temps de t'appeler aujourd'hui, ma douce, et pourtant, je le désirais. La semaine prochaine, promis... :-)
Je t'embrasse fort, ma belle amie.

The Bluebird a dit…

C'est magnifique ! Et il y a même de jolies cousines à moi :)
Ce n'est pas très sympa de nous faire envie ainsi, Kat (sourire).
Je t'embrasse fort.
Thierry

Kat Imini a dit…

Merci Françoise, heureuse que ces photos te plaisent et te parlent, non ne pas savoir nager n'est pas une raison de ne pas aimer l'eau... Si en plus elle te fascine, c'est une découverte de te déplacer dedans qui t'attend encore, belle rencontre en perspective... Je t'embrasse fort (pas de souci, j'aurai plaisir à t'entendre et te parler quand tu le pourras).

Merci Thierry, oui des "white birds", sourire, l'envie est positive quand elle est synonyme de désir. Je t'embrasse fort aussi.