dimanche 6 septembre 2009

Dernière page d'un modeste carnet de voyage...

Certains bougent,
Avec leur maison sur le dos,
Le voyage est permanent...
Ni départ, ni arrivée...
D'autres,
Une fois sortis de leur cocon,
Ne cessent de papillonner...
D'autres encore
Butinent
A droite, à gauche,
Pour ramener
Des trésors à la maison...

Et déguster ensuite
La saveur du miel
De leurs découvertes...

9 commentaires:

agapitos a dit…

Je peux dir que sont tres jolie
Very fine blog and photos
Agapitos from Greece
http://aeromodelling-agapitos.blogspot

anne des ocreries a dit…

Butiner et rapporter pour en faire mon miel, voilà qui me va tout à fait !
Bises ma Kat, portes toi bien !

Françoise a dit…

Bonsoir, MA chère Kat
J'ai lu ton commentaire chez notre ami en commun. Encore une façon similaire de penser... cela ne m'étonne pas... sourire
Bonne fin de soirée à toi, et bon début de semaine;
Je t'embrasse fort.

Bluebird a dit…

Contrairement à Anne, j'aimerais mieux voyager ma maison sur mon dos. Ce voyage permanent me tente beaucoup.
Je t'embrasse, Kat
Thierry

Jorge a dit…

Ah ah !non moi je préfère butiner

moments égarés a dit…

juste se rappeler néanmoins
qu'au delà de leur beauté
de leur journal de bord
il s'agit aussi et surtout
de gestes de survie
de pouvoir s'alimenter
d'assurer la survie de leur communauté...
et nous souvenir
qu'elles disparaissent
à un rythme hallucinant...
un signe?

Rénica a dit…

Avoir un chez soi et en sortir quand on veut pour butiner...bizz

Anonyme a dit…

Souvent, nous découvrons le trésor à la fin du voyage.
Desseter

Kat Imini a dit…

Agapitos : You're welcome, thank you.

Anne : Du miel sur du bon pain beurré à déguster en papotant sur l'herbe, un beau projet non ? ça te dit ? Bises à toi, je me porte à bouts de bras, j'essaie.

Françoise : Sourire, oui une façon similaire de penser qui ne m'étonne pas non plus, encore un Saint Drôme ? Je t'embrasse fort.

Bluebird : Chacun sa route, chacun son chemin, sourire, je t'embrasse aussi.

Jorge : Ah bon... Voila qui m'étonne beaucoup, rire.

Moments égarés : Certainement un signe, à ne pas négliger, les admirer et les préserver pour continuer... à les admirer.

Rénica : Une version tentante aussi, merci de tes passages ici.

Desseter : Parfois, nous le cherchions depuis le début du voyage, parfois il est surprise...