jeudi 7 octobre 2010

Des nouvelles de la forêt de Tom Pouce...

Elle a survécu
Depuis avril
Aux soins que je lui ai prodigués
Et je lui en suis reconnaissante...

Mais ma forêt
Rentre en automne...
Elle roussit doucement,
Comme grillée par l'absence de soleil...
Le rythme des saisons
S'impose...
Ses épines peu à peu tombent...
Seuls les champignons
Manquent au sous bois...

J'espère juste qu'elle passera l'hiver...
Et qu'à nouveau au printemps,
Je pourrai dire...
Ma forêt de Tom pousse...

10 commentaires:

Hubert a dit…

Oui bien sûr ele passera l'hiver, surtout parle lui, elle aimera et ça l'aidera à en surmonter la rigueur...

The Bluebird a dit…

Il faut juste qu'elle n'ait pas trop chaud, cet hiver, que la saison soit marquée comme si elle était dans la nature. Continue à prendre soin d'elle, elle est très belle, la forêt de Tom.
Je t'embrasse fort, Kat.
Thierry

Françoise a dit…

Bonsoir douce Kat :-)
Si tu en prends soin, ce que tu vas faire, j'en suis sûre, ta forêt de Tom Pouce passera l'hiver sans problèmes, et au printemps, elle retrouvera sa vitalité et sa jolie couleur.
Je vais te raconter une petite histoire: depuis longtemps, j'avais une plante qui végétait, qui n'avait presque plus de feuilles, et dont je ne m'occupais guère. L'année passée, fin novembre, après le départ de mon frère, j'ai dit : "ça suffit". Je ne supportais plus de la voir ainsi. Je me suis mise alors à m'en occuper, à l'arroser, à la toucher délicatement, j'avais envie qu'elle reprenne vie. Elle m'a écoutée, elle a aimé mes caresses. Et oui, elle a repris vie. Elle est maintenant dans mon bureau, près de la fenêtre, et elle a plein de nouvelles et jolies feuilles qui ont poussé. Tiens, ça me donne une idée de billet, je n'avais jamais raconté cette histoire (sourire)
Voilou...
Belle fin de semaine à toi, mon amie Kat.
Je t'embrasse fort.

une libellule a dit…

C'est bien de lire des nouvelles de la forêt de Tom, et c'est rassurant de voir qu'elle est en forme même si elle est en automne. Qui a dit qu'il n'y a que le printemps de beau?
Des nouvelles du lutin? Bonne continuation à vous, bises.

anne des ocreries a dit…

Ah, je suis contente qu'elle tienne le choc, n'oublie pas Kat que Jorge et Thierry sont de bons conseils pour ces plantes là !
Prends en bien soin....

Jorge a dit…

Si je peux me permettre...et faites excuse de vous en demander pardon, une petite vaporisation par semaine, surtout en appartement, elle est si belle, ce serait dommage, non ?

Kat Imini a dit…

Hubert, je l'espère, je lui parle depuis qu'elle est là, j'espère qu'elle m'entend, sourire.

Thierry, je vais demander des conseils à Jorge, j'ai lu que les mélèzes doivent rester dehors, même l'hiver, mais je veux confirmation. Je t'embrasse fort aussi.

Françoise, elle est jolie ton histoire, j'aime aussi avoir ce sentiment qu'elles savent... Je t'embrasse fort.

Une Libellule, pas moi en tous cas, j'aime l'automne, le printemps, l'été et l'hiver, chacune pour des raisons diverses. Le Lutin a dû partir en voyage, il reviendra sans doute... Bises à toi.

Oui Anne, je vais demander conseil, je préfère. Grosses bises, heureuse de te relire ici.

Jorge, tu peux te permettre, d'ailleurs dis moi, penses tu qu'un mélèze puisse passer l'hiver dehors ? J'aimerais avoir ton avis éclairé. Je t'embrasse.

Jorge a dit…

Sans doute me répété-je, oui, à la condition qu'elle soit bien protégée du gel, ce qui gèle ce sont les racines car le pot est petit. Donc polisthyrène ou paille autour et ne pas oublier d'arroser en hiver.
Un endroit dehors abrité, au sud de préférence, à l'abri du vent.
Si les feuilles grillent, on la rentre puis on la remet dehors dès qu'il fait plus doux.
Certains des miens ont plus de dix ans, c'est te dire la lutte menée.
Bisous
MO

Kat Imini a dit…

Jorge, tu as raison de te répéter, j'ai besoin de tes conseils, là ma forêt se déplume peu à peu, je l'ai laissée dehors, elle n'a presque plus d'aiguilles. Un dernier détail, puis-je couper les brindilles dénudées ou dois-je la laisser tranquille jusqu'à une période plus propice ? Je ne manquerai pas de protéger le pot avant les grands froids, j'aimerais bien la garder quelques années encore, comme tu as su si bien le faire avec tes bonzais. Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Jorge, tu as raison de te répéter, j'ai besoin de tes conseils, là ma forêt se déplume peu à peu, je l'ai laissée dehors, elle n'a presque plus d'aiguilles. Un dernier détail, puis-je couper les brindilles dénudées ou dois-je la laisser tranquille jusqu'à une période plus propice ? Je ne manquerai pas de protéger le pot avant les grands froids, j'aimerais bien la garder quelques années encore, comme tu as su si bien le faire avec tes bonzais. Je t'embrasse.