dimanche 12 juillet 2009

Tout va de traviole...

Tout va de traviole en ce moment….
Et L’Oiseau
Envoie à mon attention
Des photos de la « maison de traviole »…
Pleine de porte et de fenêtres…
Une attention pleine d’intuition en plus…
Une amitié qui se confirme encore…
Tout va de traviole,
Mais si tout penche à droite,
Je penche à gauche,
Et lycée de Versailles.
Je n’ai pas le pied marin,
Mais finalement,
Je tiens le cap,
En ce moment,
(Sourire, un moment
Qu’est-ce ?
Combien de temps ?
Tout est relatif…
Le moment dont je parle
Dure depuis plus de six mois)
Je m’étonne moi-même
De ma résistance,
De La Sienne plus encore…
Une étape, de plus, imprévue,
Le 17 juillet…
Nouvel endormissement,
Pour réparer encore…
Quand Elle sera toute « neuve »
Saura-t-elle encore qui elle est ?
Je tiens à dire quand même,
Qu’avec ses volets de traviole,
Et ses fenêtres improbables,
Nous nous parlons beaucoup,
Nous nous disons,
Nous et l’amour que nous taisions,
Ou plutôt que nous ne savions pas dire…
Je ne me suis jamais sentie
Aussi proche de MaMan…

11 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Une maison de traviole....c'est quand même une maison ; habitable tant qu'elle reste debout...
Bises Kat...

Bluebird a dit…

Je suis d'accord avec Anne : tant qu'elle tient debout ! Et les murs ont l'air bien solides, quoi qu'on en pense.

Je t'embrasse, Kat.
L'oiseau

Rom a dit…

Bon*o*r Kat
Nul ne connait l'avenir, nous ne pouvons agir que sur le présent, ce que tu fais, même si c'est épuisant.
Je me réjouis de lire tes(vos) sentiments clairement énoncés, c'est une "récompense" méritée.
Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Oui très juste Anne, je confirme elle tient encore debout. Bises à toi.

Kat Imini a dit…

Bluebird, peut-être que le moins pire c'est justement la maison, de traviole, mais bien ancrée. Merci en tous cas pour ces photos. Je t'embrasse L'oiseau.

Kat Imini a dit…

B*ns*ir Rom, heureuse de te relire ici, merci de te réjouir tu as raison, oui c'est une "récompense", un bonheur. Je t'embrasse.

Carole a dit…

C'est... tellement déchirant. Ennoncé clairement comme dit Rom mais aussi avec beaucoup de pudeur. Alors, il faut tenir... Que dire de plus ?

Kat Imini a dit…

Pas grand chose à dire de plus effectivement Carole, merci beaucoup pour ton passage et tes mots déposés ici.

Françoise a dit…

"Tout va de traviole", mais l'important est cet amour qui ose enfin se dire entre vous deux. Je l'ai vécu, Kat, tu le sais, et ces moments sont uniques et magiques, et ils resteront, plus tard, de doux souvenirs.
Je t'embrasse fort, petite soeur.

Kat Imini a dit…

Oui Françoise, je sais que tu le sais, ce qui est difficile c'est de ne voir qu'un bout de tunnel qui n'arrive pas, de se dire que l'issue ne sera peut être que fatale, j'aimerais encore un peu de temps, pour elle, qu'elle puisse rentrer chez elle et vivre au moins quelques mois paisiblement, j'aimerais vraiment. Je t'embrasse très fort, merci.

Françoise a dit…

Je l'espère aussi de tout mon coeur, ma douce Kat.
Je t'embrasse fort.