jeudi 9 juillet 2009

Combien de temps...

www.altphotos.com

Combien de temps
Me reste-t-il ?
Le genre de question
Qui peut,
Si je me la pose
Négativement
Me pourrir la vie…
Si au contraire,
Je la retourne,
Je la peaufine,
Je « l’épiderme »…
Elle se transforme
En joyau…
Se savoir mortelle rend,
A mon sens,
Curieusement vivante…
Pour moi,
Pour ceux qui m’entourent,
Avoir conscience
De la fragilité
Amène à prendre soin…
On ne manie pas
De la même façon
Un bronze
Ou une porcelaine…

Un grand Monsieur en parle
Bien mieux que moi...
Serge Reggiani...
Musique d'un film superbe
d'Albert Dupontel
"Deux jours à tuer"

12 commentaires:

anne des ocreries a dit…

le temps qui reste, y a juste à le vivre, pas à le compter !
on pourrait commencer maintenant...si des fois c'est pas déjà fait...

Françoise a dit…

Bonsoir mon amie Kat,

Je me pose enfin un moment chez toi, ce soir. Avec mon petit monde à la maison, le temps passe si vite... sourire

Combien de temps encore ? Il vaut mieux ne pas le savoir, et essayer de vivre pleinement, comme si le temps allait s'arrêter demain...
Très belle chanson. J'aimais beaucoup Serge Reggiani. Il interprétait magnifiquement les chansons, avec son coeur, avec son âme...

Belle soirée à toi, ma douce, et bonne nuit.
Je t'embrasse très fort.

Nina a dit…

Combien de temps me reste t-il?
Peu importe, ce dont je suis sûre c'est celui qui est déjà passé avec ses joies et ses peines, avec cet éclairage que donne le recul...
Vivre à fond au jour le jour avec ce qu'il faut de balises pour construire un avenir...
Tu as raison on ne manie pas de la même façon un bronze et de la porcelaine..

Carole a dit…

"Deux jours à tuer" : j'ai beaucoup aimé ce film également... "Le temps qui reste" aussi est un titre de film. Je ne l'ai pas vu...

Rénica a dit…

Carpe Diem Kat ! bizzz

À fleurs de peau a dit…

Le temps n'a ni commencement ni fin.
Le temps n'a pas faim de jours.
Pour lui la question ne se pose pas.
Le soleil a-t-il notion du temps ?
Les nuages ? La mer ?

Il est bon que nous nous posions comme toi Kat des questions au sujet du temps, comme ces coureurs automobile qui meurent à un tournant, comme cette star pop pour qui on ouvrira des pop champagnes : la notion du temps doit en effet nous faire réfléchir comme tu l'as si bien fait.
Regarde bien, à la croisée des chemins, si le temps est déjà parti ou s'il attend pour te prendre la main.

Kat Imini a dit…

Je partage ton point de vue Anne, je soulignais juste le fait qu'il fallait en avoir conscience pour l'apprécier parfois... Je t'embrasse.

Kat Imini a dit…

Françoise, tu viens ici quant tu veux, quand tu peux, ici c'est portes ouvertes, t'en voir franchir le seuil est un vrai plaisir, après rien d'obligatoire. Tu as tout compris quand tu écris "vivre pleinement, comme si le temps allait s'arrêter demain", c'est tout à fait de cela dont je parlais. Belle nuit à toi Grande Soeur, je t'embrasse fort.

Kat Imini a dit…

Oui Nina, combien de temps avant, après ?... Ce qui est important c'est maintenant, en respect des autres et de soi bien évidemment. Merci pour ton approbation sur le bronze et la porcelaine aussi.

Kat Imini a dit…

Carole, j'ai vu par pur hasard "deux jours à tuer" en avant-première à Lyon, avec Albert Dupontel dans la salle, oui ce film est fort je trouve.

Kat Imini a dit…

Carpe diem, Rénica, tu as tout juste, c'est une synthèse parfaite. Bises à toi aussi.

Kat Imini a dit…

A fleurs de peau, j'essaie toujours d'écarquiller les yeux pour ne pas le louper... Entre temps, avant qu'il n'arrive, je vois plein de belles choses, en tous cas, merci à toi de ce conseil d'ami sincère, bises.