mercredi 9 avril 2008

Mots feutrés...

Poser sur la feuille d’une lettre d’amour,
Tous les mots retenus,
Oser dire le manque,
Tout ce qui n’a jamais été dit,
L’écrire pour le rendre réel.
Passer de la pensée,
En huit clos, au partage.
Passer du non dit à l’affirmation,
« Oui, tu me manques,
Oui, je n’ai jamais rien ressenti de pareil,
Oui, je ne parviens pas à t’oublier,
Oui, je ressens à quel point nous partageons l’unique. »
Se relire,
Les mots sont posés, visibles à l’envie…
Continuer l’aveu…
« Je persiste et signe…
De mon écriture reconnaissable entre toutes,
Je ne t’oublierai jamais…
Quel que soit nos routes respectives,
Tu es part de moi,
Sans possession,
Juste évidence… ».
Et puis, dilemme…
Déchirer la page… pour la tourner
Ou poster la lettre pour qu’elle soit lue... ?
Mystère…
Mots feutrés….

2 commentaires:

pierre a dit…

Au coeur du voyage, l'ivresse du plaisir prend son envol
De pensées sages propices à l'invitation de la découverte d'un Toi, d'un Moi, d'un Nous.
La fusion de deux corps, de deux âmes se transporte sur les contrées inconnues
De la déraison et de l'abandon.
Force et violence se mêlent à ce jeu emprunt de tendresse et de volupté
A la recherche d'un Nous que l'on voudrait un dans l'osmose d'un imaginaire conquérant
Lutte sans égale pour faire passer le message brûlant , indicible car trop fort pour être nommé.
Empreinte brûlante que l'on désire fixer dans la chair, dans l'âme, dans l'espace et le temps.
Un trop plein d'amour que l'on ne peut contenir et qui se déchaîne au delà de l'envie d'aimer.
Comme une toile abstraite, les couleurs du Nous se mélangent pour nous permettre encore de tout imaginer.

Amitiés

Adoramus

Kat Imini a dit…

C'est là toute la force et la puissance de l'Amour, il fait renaître des cendres, "transcendre", il nous donne une puissance qui ressemble comme tu le dis si bien à la création. Merci, je suis très heureuse de te relire ici aussi "longuement", ton texte est magnifique. Amitiés.