lundi 15 décembre 2008

Famille, je vous Haime...

www.altpotos.com

Des casseroles…
Ça ne manque pas…
Des couvercles non plus…
Ça bouillonne,
Ça cuit trop fort,
Ça se passe des recettes…
Ça ne dit rien d’important,
Le couvercle sert d’étouffoir…
Ça mijote et ça finit par brûler…
Ça calcine même…
La casserole finit par en crever…
Et les plats resservis
Finissent par « éCoeurer »…
Le dire, le poser,
Entendre un « Pardon »
Et le nez parfois se remet
A humer les fumets de plats
Qui ont un goût,
Malgré tout unique…

8 commentaires:

Jorge a dit…

ah! ces rancoeurs mille fois ressassées,
ces mesquineries qui tuent à force de coups d'épingle
ces chantages affectifs adroitement dissimulés...
Il est donc là le pardon qui redonne soudain quelque goût au plat ?
Savoir le dire, c'est déjà bien...

autrement moi a dit…

Tous ces non-dit qui finissent pas tuer..Tuer l'amour, tuer les complicités, tuer les liens du sang.
Pardonnez ? J'ai longtemps pardonné, enfouie au fond de moi les mots et attitudes blessantes..mais un jour... le couvercle a giclé et j'ai répandu à la tête de certains mon plus mauvais plat...Depuis, je me suis inventé de nouvelles recettes dans des casseroles toutes neuves.

En passant a dit…

Un goût, certainement, mais lequel ? Tout n'est pas au goût de tout le monde, les goûts et les couleurs... parfois on aimerait en discuter et d'autres fois il n'y aurait pas discussion à cause d'un début de dégoût. Tout a un goût unique, pas pour autant bon goût. Mais parfois, si !

Kat Imini a dit…

Oui Jorge, chacun fait comme il peut... Ce beau "Pardon", je ne l'ai pas dit, je l'ai entendu, c'est autrement plus fort, je l'ai pris et le savoure encore, après avoir remercié aussi...

Kat Imini a dit…

Je comprends tout à fait Autrement moi, c'est ce que j'ai fait récemment, avec sans doute plus de conviction, ou plus d'écoute, je ne sais pas, le "pardon" on me l'a dit, je l'ai entendu, ce n'est qu'un mot, mais il m'a fait un bien fou.

Kat Imini a dit…

En passant, les casseroles, et les recettes (que l'on dit souvent de "famille" d'ailleurs) sont effectivement bien personnelles, mais je me suis permis de dire, même si apparemment mes mots n'étaient pas assez précis, le bien que font les mots dits et au bout de 48 ans qu'ils soient entendus est je pense appréciable, j'apprécie juste... Mais tout ceci encore une fois est tout personnel...

le Pierrot a dit…

Sympa tout ça, oui...
bonne journée...

Kat Imini a dit…

Merci pour le passage ici Le Pierrot, bienvenue et bonne soirée.