mardi 14 janvier 2014

Un petit bonheur...




Un petit bonheur...
Un gardénia que je me suis offert,
Chargé de boutons,
Les feuilles d'un beau vert.
Les plantes fleuries
Ce n'est pas mon truc...
Elles ne résistent pas assez longtemps
Pour que j'en profite,
Ni même assez longtemps
Pour que les fleurs éclosent...
Je m'étais "résignée",
Ce gardénia était déjà beau
Tel qu'il était...
Et puis, hier soir, Ô miracle,
Une fleur,
Et ce soir, elle s'épanouit,
Et une autre pointe son nez...
Un vrai bonheur pour les yeux,
Mais pas seulement,
En plus,
Elles se parfument au jasmin...

11 commentaires:

JC a dit…

Heureux de ta joie
Bisous

Kat Imini a dit…

Super JC, les petits bonheurs se partagent et en amènent d'autres. Je t'embrasse fort.

une libellule a dit…

Avec un tel titre, je ne pouvais que me poser là, un instant!
Il sent bon jusqu'ici
ce gardénia calme
qui prend le temps de s'acclimater à son environnement
pour dévoiler ses trésors.

Je te souhaite une douce année 2014 avec une foule de petits bonheurs à savourer.
Bises

Hubert a dit…

Savoir s'offrir...un beau geste réfléchi ou non...qu'il est bon parfois de se témoigner l'amour de soi, nécessaire à l'épanouissement ...rien que du bien! Traitement à renouveler :)
Je t'embrasse Kat!

Modimo a dit…

Ce parfum délicieux et délicat ...

Modimo a dit…

Parfum doux et délicat...

Ray... a dit…

Naitre de ses rêves...

Françoise a dit…

C'est si bon à savourer un petit bonheur, et si facile à s'offrir aussi.
Bonne soirée, ma douce. Je t'embrasse fort.

Kat Imini a dit…

Une Libellule, j'avoue que j'ai pensé à toi en écrivant le titre. D'ailleurs ils me manquent tes petits bonheurs. Je suis en retard pour les vœux mais rien ne m'empêche de te souhaiter plein de belles et bonnes choses. Bises.

Oui Hubert, savoir s'offrir un cadeau, ne pas faire qu'acheter, savourer, donner du sens. Je renouvelle le traitement, pas trop souvent, sinon ce n'est pas drôle, sourire. Je t'embrasse !

Modimo, un parfum subtil, qui me manque déjà, je n'ai eu que deux fleurs, mais elles m'ont comblée.

Ray, j'aime beaucoup ta phrase. Ne pas seulement rêver, mais se laisser savourer des petits bouts anodins (pourrait-on croire) de la réalité, ouvrir les yeux.

Ce n'est pas compliqué Françoise, tu as raison, il faut juste ne pas oublier et surtout prendre le temps de s'y arrêter. Je t'embrasse fort mon Amie.

Théorème a dit…

Bonsoir Kat-Imini,

Voilà une fleur que j'aime pour sa simplicité et sa beauté élégante.
Merci pour tous les liens vers d'autres univers dans la petite colonne de droite. C'est ainsi que j'atterris sur Defifoto !


Julie Kertesz a dit…

Savoir s'offrir.. Puis attendre.. Puis se délecter.
Quelles plaisirs peut-on se le procurer.