samedi 26 octobre 2013

Tout est question d'échelle...

Tout est question d'échelle...
Ce sable,
Version "macro",
Est perçu par l’œil
Comme un assemblage d'entités...
Le sable,
Sous le pied,
Est perçu comme un tout...
Les mots disent la perception :
"Le" sable...
Comme nous disons le monde,
Ou "tout le monde",
Et pourtant ce monde
Est composé d'êtres,
Qui ne sont pas tout le monde,
Qui sont chacun différent,
Comme chacun de ces grains de sable,
Qui,
Malgré tout,
Le constitue...


5 commentaires:

Hubert a dit…

Tous ces grains unis dans leur diversité et pas un dans les rouages...

Lison a dit…

Et parfois on y découvre, à la loupe, de minuscules coquillages, de vrais chefs d'oeuvre miniatures

Françoise a dit…

J'aime bien ce que tu écris, Kat, car c'est tout à fait comme cela que je le perçois. Et tu le dis fort bien.
Bonne soirée, ma belle Amie. Je t'embrasse fort.

Kat Imini a dit…

Sourire Hubert, oui tu as raison, la nature est bien faite, je t'embrasse fort.

Lison, c'est toujours magique de se pencher sur le "tout petit", merci pour ton passage ici.

Françoise, tu m'en vois flattée et ravie, j'aime bien quand tu me confirmes que nous percevons la même chose. Bonne soirée à toi aussi, je t'embrasse tout aussi fort.

Julie Kertesz a dit…

si bien observée et démontrée, oui, le loin parait "uniforme" et en réalité chaque grain et chacun différente, même si au fond pas tant que la surface montre, heureusement on est quand m^me unique aussi