mercredi 10 juillet 2013

Possibilité d'une île...

Possibilité d'une île...
Encore sur le pont,
Laisser le regard
Pointer l'horizon...
Il est temps de tourner la page...
De se dire qu'au prochain virage,
Il y a la possibilité d'une île.
Un temps de repos.
Les vacances,
Je vais donc vaquer
A mes inoccupations,
Un vrai plaisir,
Je vous souhaite le même...

Portez-vous bien,
Vous êtes précieux, uniques
(Le "s" s'impose car vous êtes plusieurs à l'être)
A bientôt !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Une île entre le ciel et l eau... Une île grande comme un bateau... J adore cette chanson.... Que cette île qui nous éloigne t apporte la douceur du repos ... Goûte ses senteurs et ressent ses couleurs et puis dis lui qu' elle te ramène ici...jm

Françoise a dit…

Toi aussi, tu es précieuse et unique, ma douce. (sourire)
Passe de très belles vacances, Kat. Profite de cette merveilleuse île aux paysages, couleurs et parfums multiples, et reviens avec des lumières plein les yeux.
Je t'écrirai en privé avant que tu ne partes… :-)
Je t'embrasse fort, mon Amie.

une libellule a dit…

La photo est intrigante, elle ne me laisse pas présager une "île".
J'imaginais plutôt l'endroit dans une terre chaude près de l'eau mais pas détachée ;-)
Bonnes vacances à toi, en attendant de relire tes photos, tes mots et tes rêves.
Bises

Hubert Lemaire a dit…

A bientôt Kat, reviens-nous avec des images...
Je t'embrasse.

Julie Kertesz a dit…

J'adore le poème et ta maîtrise de langue qui dit tant et laisse rêver chacun a sa façon. Pour moi, c'était : il est temps de tourner la page... De se dire qu'au prochaine virage... J'y suis. Le temps de tourner la page et en l'incertain de ce qu'il peut être sur la prochaine.

Bonne vacances!

jean-claude a dit…

Dis, quand reviendras-tu?

Kat Imini a dit…

Jm, tu vois elle m'a ramenée ici.

Sourire Françoise, la Sardaigne est très belle, sauvage et tendre à la fois, je vais tenter à travers quelques photos de te la faire entrevoir. Je t'embrasse fort.

Rire Une Libellule, tu as raison, j'ai pris cette photo depuis le Pont du Gard. Me voilà de retour, bonnes vacances à toi si tu n'es pas encore partie. Bises.

Merci Hubert de ton passage, j'ai ramené quelques images, je vais les distiller ici peu à peu. Je t'embrasse aussi.

Merci beaucoup Julie. Je t'ai suivie sur ton blog, j'ai la sensation (je n'en doutais pas) que la page se tourne bien et surtout qu'une nouvelle s'offre à toi. Je t'embrasse.

Jean-Claude ! Quelle surprise ! Et bien voilà je suis revenue. Je suis étonnée et ravie de ton retour ici. A bientôt j'espère.