vendredi 3 décembre 2010

Métamorphoses...

Le ciel gris se fait neige,
Et la neige, lumière...
La photographie couleur
En devient noir et blanc...
La neige se fait dentelle
Ou bougies éphémères...
Les arbres, candélabres...
La neige se fait montagne
La grille et son massif
En deviennent horizon...

Mais la couleur insiste
Affirmant que l'hiver
N'est pas que noir et blanc

Des feuilles résistantes
N'ont pas encore laché...
Le vert se fait jaune
Mais elles sont restées...
La neige se fait ciel
Nuagée par le vent...

Les roses seront-elles éternelles,
Glacées dans l'air du temps ?...

8 commentaires:

Jorge a dit…

Superbe...très belles images, beau texte aussi, je te reconnais bien là.
Eh bien nous pas un flocon, les gosses enragent.
Bisous.

The Bluebird a dit…

Jorge a tout dit, magnifiques photos et texte. Tu as raison, il y a des persistances de couleurs qui relèvent le blanc presque uni, qui sans cela serait monotone.
Je t'embrasse fort, Kat.
Thierry

Hubert a dit…

Tu as raison Kat, lhiver n'est pas que noir et blanc, tu vois en cherchant un peu, pas bien loin, tu lui as trouvé des couleurs...

Françoise a dit…

Non, bien sûr, l'hiver n'est pas que noir et blanc. La preuve, sur ces jolies photos que tu nous présentes. :-)
Belle soirée à toi, douce Kat.
Je t'embrasse fort.

julie70 a dit…

mais la couleur insiste
et les feuilles résistent

j'adore!

si souvent, tu exprimes si bien ce que je ressens

Kat Imini a dit…

Jorge, merci, venant de toi, je vais rougir. Bisous.

The Bluebird, tes photos de neige, tes météos n'ont rien à envier à mes modestes clichés, je t'embrasse fort aussi.

Sourire Hubert, je n'ai pas cherché, j'ai trouvé, je t'embrasse fort.

Françoise, merci, je me régale souvent avec tes photos, alors j'essaie de temps en temps moi aussi, je t'embrasse fort.

Julie, c'est un très beau compliment, merci, car je ressens beaucoup en te lisant chez toi.

anne des ocreries a dit…

Magnifique, Kat ! oui, les roses seront éternelles, toujours il en naîtra, na !

Kat Imini a dit…

Merci Anne, oui, toujours, j'aime ton na !