lundi 21 décembre 2009

Les plaisirs...

www.altphotos.com
(Ma modeste réponse à L’Oiseau
http://the-freebird.blog.fr)

Un plaisir des yeux ? Voir et savourer… (Un peu comme la nuance entre entendre et écouter).
Un plaisir que l'on partage ? Un bon plat entre amis, préparé par l’un ou par l’autre.
Un plaisir d'enfance ? Lire, mais il ne m’a pas quitté, lui…
Un plaisir odorant ? Le parfum dans le creux de mon poignet, plus facile à percevoir à la demande que dans mon cou.
Un plaisir égoïste ? La lecture peut être encore, ou réécouter le casque sur les oreilles « The lamb lies down » en constatant que je connais toujours les paroles par cœur.
Un plaisir de l'oreille ? La douceur d’un mot tendre.
Un plaisir charnel ? Tous les plaisirs le sont (plus ou moins)…
Un plaisir inconnu ? J’attends de savoir…
Un plaisir du goût ? De la pâte sablée maison nappée de chocolat noir.
Un plaisir anachronique ? Pas tant que ça, anachronique, me promener sur la Côte Sauvage, en janvier, bien habillée pour le froid, mais sous le soleil et l’horizon à portée de vue, sans oublier les embruns bien sûr…
Un plaisir qui ne coûte rien ? Aimer.
Un plaisir honteux ? Paradoxe qui ne me convient pas, pas de réponse, désolée.
Un plaisir hors de prix ? Le plaisir hors de prix, j’avoue que je n’aime pas trop. A mon avis, ça ressemble plus à une envie, un fantasme, le plaisir c’est justement qu’il soit inaccessible.
Un plaisir défendu ? Pourquoi défendu ? Défendu, becs et griffes, pour ne pas le perdre, oui sans doute.
Un plaisir surestimé ? Ça sent la lassitude…
Un plaisir à venir ? Le plaisir de la surprise…

11 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Ah ! Joliiiii ! voilà de beaux plaisirs, dis donc !
J'y ai eu droit aussi (mais par Blue qui a tagué aussi l'Oiseau), et donc j'ai fait mon devoir bien sagement ! hahahaha !
Bises ma Kat, le 21 décembre est passé, souviens-toi qu'on s'en va vers l'été....

The Freebird a dit…

Magnifique, Kat, bravo et merci d'avoir joué le jeu. J'adore ton parfum au creux du poignet et tu as raison, tous les plaisirs doivent être charnels ou ils n'en sont pas.

Je t'embrasse fort.
Thierry

Anonyme a dit…

Un plaisir toujours ?
Celui de te lire !

Françoise a dit…

Un de mes plaisirs, douce Kat... celui de venir te lire... sourire
Belle fin de soirée à toi, mon amie.
Je t'embrasse très fort.

alterdom a dit…

Bonjour Kat, l'amie d'anne, qui est l'amie de...qui est l'amie de ...
Magie de ces échanges où on se familiarise, sans s'en rendre compte, avec des inconnues qui le sont de moins en moins...j'ai l'impression de te connaître un peu, rien que d'avoir profité de tes chaleureux échanges avec anne...
Bref,

si ont peu aimer le(s) plaisir(s) et avoir du plaisir à aimer, pour moi, aimer n'est en rien gratuit!
dans aucun sens du terme...c'est même parfois au-dessus de mes moyens (aimer quelqu'un, bien sur)

Belles fêtes à toi et au plaisir...

Karl Chaboum a dit…

Le XXI' siècle regorge de plaisirs suspendus au calendrier.
Tous les plaisirs si bien décrits sont abstraits, embrassent l'Histoire; à l'époque des Romains, du Moyen-Âge.
C'est au XIX' siècle que j'aurais aimé avoir du plaisir, avec les salons de lecture de madame de Ségur, tous les grands de l'Histoire ont été de ce siècle. Après, ce fut des analyses de leur plaisir d'écrire.
On ne peut reculer l'heure des plaisirs; c'est maintenant, ou jamais. Sauf l'écriture que l'on peut relire à rebours: j'y prends plaisir, et merci Kat pour tes réflexions en palette!

jean-claude a dit…

26 Décembre, Personne ici? Tu as dû t'égarer sur les chemins du plaisir. Bonnes fêtes de fin d'année...

julie70 a dit…

Je te lis toujours avec PLAISIR, cette fois encore.

Et peut être, voilà mes réponses à moi:

Un plaisir des yeux ? S'appercevoir sur l'arbre nu d'hiver trois feuilles qui s'y accrochent encore.
Un plaisir que l'on partage ? La rose agité par le vent que mon dernier mari m'offrait aux yeux.
Un plaisir d'enfance ? J'adorais nager.
Un plaisir odorant ? Le me suis enfin acheté de l'eau de toilette Chanel 19, il y a une semaine..
Un plaisir égoïste ? La lecture n'est pas égoiste, on en apprend tant! Etre seule des fois, pour moi.
Un plaisir de l'oreille ? J'étais enchanté par les choeurs des troubadours de Granada, Espagne, samedi dernière.
Un plaisir charnel ? Toucher, être touché. Par un amant ou par un petit fils. Toucher même un moeuble.
Un plaisir inconnu ? Cette année, j'ai découverte le plaisir charnel presque de se connecter avec un audience.
Un plaisir du goût ? Des fruits, du chocolat aussi hélas.
Un plaisir anachronique ? C'est quoi, anachronique?…
Un plaisir qui ne coûte rien ? Aimer? Aimer coute le plus! Mais cela vaut la peine.
Un plaisir honteux ? Manger, pour moi, trop hélas.
Un plaisir hors de prix ? L'amour est des fois hors de prix, mais le prix n'est pas de l'argent comptant.
Un plaisir défendu ? Pour moi, peut être dire ce que je pense, pas tous l'aiment.
Un plaisir surestimé ? Le plaisir d'avoir des choses et, même des "autres" est souvent surestimé (un peu).
Un plaisir à venir ? Le plaisir de la surprise… ah oui, tout à fait ça!

julie70 a dit…

La lecture, depuis que j'ai eu 7 ans est un passion pour moi, pas seulement un plaisir. Une addiction, utile et agréable!

Philippe a dit…

Je suis d'accord avec Kat : Aimer est un plaisir gratuit, personne ne nous force à aimer, personne ne pourra jamais taxer l'Amour. Mais amour peut renvoyer à une large panoplie de sentiments. Évidemment je ne parle pas de manipulation mentale...

Kat Imini a dit…

Anne : Désolée, j'ai un peu tardée à répondre, je m'étais absentée volontairement, un peu besoin de m'éloigner. Oui j'aime aussi le 21 décembre, le renouveau qui pointe son nez, bises à toi.

Thierry : Je te l'ai dit, j'ai fait un effort pour toi, mais j'avoue avoir pris ensuite plaisir à le faire. Je t'embrasse fort.

Anonyme : Un plaisir de le savoir !

Françoise : J'en suis heureuse, j'espère que tu vas au mieux, je pense à toi et t'embrasse aussi très fort.

Alterdom : Bienvenue ici,oui on se croise par amitié interposée, c'est plutôt bien, au plaisir de te relire ici et chez toi. Belles fêtes à toi aussi.

Karl : Ma modeste palette te remercie de ton appréciation. Je te souhaite de très bonnes fêtes et une année pleine du succès que tes mots et ton imagination méritent.

Jean-Claude : J'aurais bien aimé, les chemins où je me suis égarée étaient moins engageants que ceux auxquels tu fais allusion. Me voilà de retour et toujours aussi ravie de te "voir" ici. Bonnes fêtes à toi !

Julie : Merci d'avoir décliné tes plaisirs, heureuse que la surprise nous soit commune. Je t'embrasse.

Philippe : Tu as bien compris ce que je voulais dire, je crois savoir que nous pensons parfois la même chose. Merci de l'avoir dit, j'aime les confirmations "gratuites", sourire, je t'embrasse fort.